Tout savoir sur le métier de l’artisan peintre

Que ce soit sur un chantier de construction ou de rénovation, le savoir-faire de l’artisan peintre se révèle indispensable. L’artisan peintre agit au mieux pour assurer l’esthétique de la maison, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Voici d’ailleurs tout ce qu’il faut savoir pour devenir artisan peintre.

Mieux comprendre le métier d’artisan peintre

 

L’artisan peintre ne fait pas qu’assurer les travaux traditionnels de peinture, il intervient sur bien de domaines, notamment au niveau conseil. En effet, sa tâche ne se limite pas à la pose de la peinture sur les murs, il conseille sur les types de peintures les plus adaptés aux types de murs, aide à remettre en état un mur décrépi et peut même préparer un plafond à l’aide d’une ponceuse girafe pro avant la pose de l’enduit et de la peinture. Comme il ne suffit pas d’appliquer la peinture au mur pour avoir un joli effet, l’artisan peintre doit ainsi avoir une bonne connaissance des techniques de ponçage et des traitements de tous les types de surface.

Toujours dans la liste de ses prestations, l’artisan peintre peut aussi bien s’occuper des travaux de peinture sur les murs intérieurs et les plafonds que sur les meubles, les volets et les fenêtres, mais les portes et la façade. Il peut également à la pose de revêtements aux murs et aux sols et même à la pose de certaines cloisons. Certains artisans incluent même la pose de vitres, de doubles rideaux et d’isolants dans leurs services. Seul un artisan peintre peut également conseiller sur les types de vernis de protection à appliquer aux murs et à personnaliser la couleur en fonction du type de rendu souhaité par le client. Son but est de créer un lieu de vie plaisant, avec aux murs et aux plafonds, des teintes en harmonie avec les goûts des propriétaires.

Quelle formation suivre pour devenir artisan peintre ?

 

peintreQu’il propose ses services à des entreprises ou à des particuliers, ce qui est sûr, c’est que l’artisan peintre est un vrai touche-à-tout.  Pour exercer dans le secteur, il faudra bien entendu avoir quelques qualités et aptitudes comme le fait d’être minutieux et précis dans son travail. Le peintre devra également avoir le sens de l’harmonie des couleurs et pouvoir créer de nouvelles nuances en mélangeant certaines couleurs entre elles.  Qu’il travaille au sein d’une entreprise dans le bâtiment, d’une entreprise artisanale ou qu’il travaille en solo, ce qui est sûr, c’est que le peintre est en contact avec les clients, ce qui fait qu’il doit avoir le sens du relationnel et avoir de bonnes capacités communicationnelles.

Pour devenir peintre, il y a des formations spécifiques. On peut passer un CAP Peintre applicateur de revêtements ou un CAP Solier et moquettiste après la classe de 3e. Il suffira ensuite de passer le brevet professionnel en peinture et revêtements avant de passer le bac professionnel en aménagement et finition après le Terminal. Après le baccalauréat, le cursus peut se faire entre un BTS Aménagement finition ou un BTS Architecte d’intérieur. Enfin, pour les étudiants en formation professionnelle qui souhaitent disposer de titre professionnel, il sera possible d’obtenir le titre de peintre en bâtiment ou de peintre en décors.

Quels sont les débouchés de ce métier ?

 

Après l’obtention du diplôme ou du titre professionnel, l’artisan peintre peut travailler en indépendant, intégrer une société spécialisée dans le bâtiment ou encore travailler en équipe avec d’autres professionnels en tant que chef d’équipe. S’il se spécialise dans les travaux d’aménagements et de finitions, le peintre pourra assurer tous les travaux de peinture et de décoration comme le fait de réaliser des dorures ou de créer des effets de matière comme des trompe-l’œil aux murs et aux plafonds. L’artisan peintre peut également travailler pour les communes et les organismes publics et participer à l’embellissement de la ville à travers des décors peints et diverses esquisses pour orner les murs et les fresques qui habillent la commune.

Après avoir travaillé comme chef d’équipe et suivi, une formation en gestion et pilotage d’entreprise, l’artisan peintre, aura acquis l’expérience nécessaire et pourra devenir le chef de sa propre entreprise spécialisée dans les travaux du bâtiment. Pour rappel, qu’il travaille sur un chantier neuf ou en rénovation, l’artisan peintre compte parmi les experts du bâtiment qui ont le plus de tâches à faire, depuis la préparation des surfaces en passant par le choix des couleurs jusqu’à l’application de ces dernières sur les murs et les plafonds ou encore la façade. Un peintre en bâtiment débutant peut gagner dans les 1 445 euros bruts par mois, mais s’il travaille à son propre compte et qu’il a déjà de longues années d’expérience derrière lui alors, il peut aisément en gagner plus.

Le métier d’artisan peintre est l’un des spécialistes du second œuvre et par son savoir-faire, il apporte la touche finale au chantier. Le peintre doit ainsi être polyvalent et avoir le sens de l’organisation pour mener à bien les missions qui lui sont confiées.