La géolocalisation marketing : Quel avenir en France ?

Déjà très présente aux Etats-Unis, la géolocalisation marketing s’installe peu à peu en France, et ouvre des perspectives nouvelles en matière de relation client.

Pour une entreprise, la géolocalisation marketing, consiste à proposer, en temps réel, une ou plusieurs offres commerciales aux individus passant devant son point de vente physique (piétons, cyclistes ou automobilistes).

C’est avec l’essor des technologies satellites et wifi sur les téléphones mobiles et par l’émergence des applications de géolocalisation sur Smartphones que les marques décident de saisir l’opportunité d’attirer et de fidéliser davantage de clients en mettant en place des campagnes de géolocalisation marketing.

Pionnier des réseaux sociaux spécialisés dans la géolocalisation, « Foursquare », créé en mars 2009, compte aujourd’hui plus de dix millions d’utilisateurs et un milliard de « check-in » dans le monde. Ce service, tellement prometteur dès sa création, fit rapidement comprendre, aux grands acteurs de la toile, l’intérêt de se positionner sur un tel marché. Ainsi, en fin 2009, Google lance son service « Google Latitude », suivi par Facebook qui sort, en août 2010, son application « Facebook Places ».

Les individus se doivent d’être prudents en ce qui concerne la confidentialité de leurs données personnelles recueillies par les marques par l’intermédiaire de ces services de géolocalisation marketing. Même si, en France, le marketing basé sur la géolocalisation des individus est autorisé par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, des problèmes à caractères éthiques apparaissent et de plus en plus d’entreprises prennent le risque d’être poursuivies pour le traitement frauduleux de données personnelles. Dernièrement, c’est Google qui s’est vu condamné par la CNIL à une amende d’un montant de cent mille euros pour des manquements, concernant ses services de géolocalisation (Street View et Latitude).

Malgré le certain nombre de précautions à prendre au préalable pour assurer la bonne utilisation des données, de plus en plus d’enseignes françaises sautent le pas, et mettent en place des opérations de géolocalisation marketing. C’est le cas de la chaîne de restauration Flunch qui a mis en place, en fin 2010, dans le but de récompenser ses meilleurs clients, une opération qui consistait à offrir une réduction à chaque client qui indiquait publiquement, sur Foursquare, qu’il se trouvait dans un des établissements de la chaîne.

A l’heure où les marques sont à la recherche d’un point de convergence entre le marketing « off-line » et le « on-line », la géolocalisation marketing, gagnante de cette convergence, semble avoir un avenir plutôt prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *