Les 34 questions à posées lors d’un entretien d’embauche

Pendant un entretien d’embauche, le recruteur vous pose toute une série de questions. Parmi les plus importantes, il y a les propos relatif à votre personnalité, motivation, compétences et expériences. Et attention, il faut également anticiper les questions pièges qui peuvent grandement jouer sur la décision de votre futur employeur.

Pour vous aider éviter à vous induire en erreur, voici la liste de questions les plus posées lors d’un entretien d’embauche.

Les questions relatives à votre personnalité

Veuillez vous présenter ?

C’est la question la plus basique posée par les recruteurs. Dans cette rubrique, tâchez bien de faire un résumé de vous en moins de deux minutes maximum car c’est un test qui détermine votre capacité à faire une synthèse.

Quels sont vos qualités et défauts ?

Quand vous énoncez vos qualités, ne soyez pas trop prétentieux, restez naturel et exprimez vous de manière assertive. Pour les défauts, oubliez tout de suite les termes trop perfectionniste, trop travailleur car vous ferait perdre des points. Au lieu de cela, ne cachez rien sur vos défauts sans en dire trop bien évidement.

Pourquoi avez-vous choisi cette carrière ?

Il existe aujourd’hui des candidats qui choisissent une carrière bien définie car c’est plus payant côté salaire. De ce fait pour faire croire à l’employeur que vous êtes passionné par votre spécialité, dites des choses qui vous a inspiré à choisir le métier que exercez actuellement. 

Savez vous travailler en équipe ?

Certes vous n’allez jamais répondre par un non à cette question. Et pour montrer votre franchise, dites les choses qui vous agacent un peu quand vous travaillez en groupe. Aussi, n’oubliez pas de démontrer que vous êtes également quelqu’un autonome car c’est très important.

Comment faites vous pour gérer les pressions ?

Dans les offres d’emplois, les recruteurs exigent souvent du salarié une aptitude à travailler sous pression. Et pendant l’entrevue, ils ne vont surtout pas manquer de poser cette question.

Les questions liées à votre motivation et disponibilité

Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?

C’est une question piège qui peut vous valoir d’échouer pendant l’entretien d’embauche. Pour éviter tout échec, avant votre convocation, informez vous sur l’entreprise. Et pour être plus convaincant, tâchez d’appréhender ses valeurs et ses politiques. N’oubliez pas aussi d’analyser ses concurrents car le recruteur peut vous demander pourquoi leur avoir choisi mais pas l’un d’entre eux ?

Etes vous disponible de suite ?

Si vous tenez vraiment à décrocher le poste, ne mentez pas sur ce propos. Si vous êtes encore sous contrat ou en préavis, ne manquez jamais de le stipuler.

Pensez vous que ce poste convient à vos compétences ?

Si vous remplissez tous les critères pour occuper le poste (niveau de formation, expériences professionnelles…), cette question serait très facile à répondre. Par contre si vous postulez pour un poste de Senior alors que vous avez le profil d’un junior, il faut être très convaincant.

Comment imaginez vous conduire votre poste ?

Avant d’occuper un poste, vous devriez avoir un plan en tête (méthodologie, objectif attendu, impact escompté…). Et ça vous devriez le préparer bien avant l’entrevue. Potentiellement éliminatoire, il ne faut jamais négliger ce point.

Accepteriez-vous d’être affecté dans une autre ville ou région ?

Là aussi vous devriez être sincère pour votre intérêt. Par contre en fonction de vos motivations à ne pas vouloir déménager, vous devriez dire à votre futur employeur que vous seriez apte à rechercher un compromis avec lui (prise en charge des frais de déménagement, indemnité de logement ou autres types de primes).

Rappelez nous votre prétention salariale pour le poste

Le recruteur connait déjà votre prétention salariale. Néanmoins, il repose la question afin d’évaluer votre assurance. Donc, lorsque vous répondez à cette question, soyez le plus concis possible sans dire des choses évasives.

Etes vous d’accord si on vous propose un salaire en dessous de votre prétention ?

C’est un cas qui arrive très souvent. Mais attention, c’est aussi une question test. Si vous dites oui sans négocier, l’entreprise serait réticente à vous recruter. Et si vous postulez pour un poste de commercial, vous seriez tout de suite recalé car c’était le moment idéal pour montrer vos talents en matière de vente et de négociation.

Enoncez des raisons pour qu’on vous recrute au lieu d’un autre candidat ?

Vos concurrents peuvent être plus qualifiés et plus expérimentés que vous. Pour vous démarquer, montrez que vous êtes un candidat rare et que le recruteur doit impérativement vous embaucher.

Etes vous disponible pour faire des heures supplémentaires ?

Les heures supplémentaires tout le monde en fait. Mais ce que l’entreprise recherche, c’est votre capacité à rester au travail pendant les situations délicates. 

Vous acceptez un CDD ou vous voulez contracter un CDI ?

Si vous êtes en quête d’un emploi depuis des mois, vous n’allez pas dire non à un CDD. Néanmoins, songez à demander à l’employeur si ce poste vous ouvrira à un CDI ou non.

Les questions sur vos compétences et expériences

Enoncez vos parcours académiques et formations professionnelles

Pour ce point, mettez surtout en avant les formations qui correspondent au poste. Après si le recruteur demande plus de détails sur le reste n’hésitez pas à fournir plus d’informations.

Détaillez vos expériences professionnelles passées

Tout comme pour les formations, attardez vous sur vos expériences relatives au poste que vous convoité. Par contre évitez surtout de divulguer des informations sensibles car ça pourrait restreindre le recruteur à vous embaucher.

Quelles ont été vos véritables prouesses professionnelles ?

Si vous avez plus de 5 années d’expérience à votre actif, vous n’aurez pas de problème à énoncer quelques réalisations personnelles. Par contre si n’avez pas un mot à dire dans cette rubrique car vous n’avez que quelques années d’expériences professionnelles, étalez au moins des réussites que vous avez pu faire en équipe.

Racontez nous une situation difficile que vous avez su gérer ?

Pour cette question, vous pouvez presque tout raconter. En dehors de la gestion d’une crise majeure, elle peut également concerner des gestions de conflit en interne.

Avez-vous d’autres compétences particulières ?

Les entreprises actuelles recherchent de plus en plus des personnes polyvalentes. Si vous êtes dans la logistique par exemple et si vous avez des talents en négociation ou autres compétences, n’oubliez pas de les souligner pendant votre entretien.

Avez-vous des besoins en formation ?

Pendant toute sa carrière, un salarié poursuit continuellement des formations. De ce fait, au cours de l’entrevue, formulez à votre futur employeur les formations qui vous manquent pour garnir encore plus vos domaines de compétences.

Savez vous transmettre vos savoirs et expériences ?

Surtout posée pour un entretien relatif à une poste à responsabilité, il est quasiment impératif de répondre correctement à cette question. Et en plus de vos arguments, l’employeur pourrait vous convier à faire une petite démonstration.

Les questions sur vos ambitions

Souhaitez vous encore acquérir un diplôme ?

Si vous avez un bac+2 ou un bac+3, vous aurez surement envie de décrocher un master 1 ou un master 2. Si c’est le cas, faites part au recruteur cette ambition, mais n’oubliez pas quand même d’énoncer de bons arguments qui vous poussent à vouloir encore étudier.

Quel est votre plan de carrière sur les 5 années à venir ?

Cette question pourrait renfermer un piège. Effectivement, pour y répondre correctement, évitez de dire que vous souhaitez convoiter un poste de manager ou quelque chose de ce type. Au lieu de cela, dites surtout des choses plus rationnelles comme le vouloir d’exceller sur votre poste et de voir ensuite quelles sont les perspectives d’avenir qui pourraient s’offrir à vous suite à ces prouesses professionnelles? 

Comptez vous faire votre carrière dans notre entreprise ?

La réponse par l’affirmative reste la plus correcte. Mais pour que vous soyez convaincant, avancer des arguments solides car vous ne serait pas le seul à exprimer cette réponse pendant l’entretien.  

Envisagez vous un jour de vous lancer dans l’entreprenariat ?

Beaucoup de travailleurs en France commencent par devenir salarié pour finir entrepreneur. Si vous avez aussi cette ambition, vous pouvez très bien le stipuler à votre futur employeur. En aucun cas ça ne va l’influer sur sa décision de refuser votre candidature. Bien au contraire, ça montre bien que vous êtes quelque de très motivé et que vous êtes passionné par les défis.

Les questions pièges les plus souvent posées pendant un entretien

Les questions pièges sont les plus difficiles à gérer pendant une entrevue. Eliminatoire, si jamais vous tardez sur vos réponses, vos chances d’être embaucher sont très minces.

Pourquoi avoir quitté votre ancien travail ?

Si vous mentez sur les motifs qui vous ont poussé à quitter votre ancien poste, le recruteur le saura. Donc, il ne faut jamais mentir. Toutefois, même si vous allez raconter la vérité, d’étaler tous les détails. Aussi, retenez le bien : ne dites jamais des propos dérangeants  vis-à-vis de votre ancien employeur. Si vous le faites, votre entretien serait un échec.

Aimez vous prendre des risques ?

Si vous savez répondre correctement à cette question, vous aurez de grande chance de décrocher le poste. Pour apporter une réponse rationnelle à cette question, dites au recruteur que vous êtes en mesure de prendre des initiatives en cas de besoin. Par contre en aucun cas, vous n’allez jamais prendre des décisions qui peuvent entraver la sécurité ou qui sont en dehors des règlementations internes de l’entreprise.

Oseriez vous contredire votre supérieur hiérarchique si vous pensez qu’il est en tord?

Question très sensible, la plupart des candidats diront non. Mais pour vous démarquer, tâchez d’apporter des réponses plus assertives comme le fait de lui fournir des recommandations sans pour autant réfuté son autorité. 

Avez-vous déjà des eu altercations avec vos employeurs ?

Si cela vous est déjà arrivé, ne mentez pas à l’entretien car si on vous soumet à un test de personnalité, l’employeur pourrait le savoir. D’ailleurs même durant l’entretien oral, si parmi les auditeurs il y a un psychologue, ça se saura tout de suite quand il analysera vos faits et vos gestes.

Quelle est la faute la plus grave que vous avez commise pendant votre carrière ?

Il ne faut pas prendre cette question à la légère. Quand vous raconterez vos erreurs passées, n’oubliez pas d’ajouter des propos sur les démarches que vous avez entreprises pour redresser vos tords.

Si une entreprise vous propose un salaire bien meilleur vous allez nous quitter ?

 Si vous dites non sans formuler plus de détail, vous n’aurez pas de crédibilité. Pour faire simple, dites tout simplement que vous n’êtes pas motivé que par l’argent. De ce fait si on vous propose mieux ailleurs, vous allez d’abord chercher des compromis avec votre employeur avant de prendre une décision.

Qu’est ce que vous avez fait pendant votre période de chômage ?

Dans votre CV il y a aura toujours un petit trou. Et pendant l’entretien, le recruteur ne va pas manquer de vous le faire remarquer. Si pour vous occuper, vous avez effectué des recherches ou analyses relatives à votre spécialité, évoquer cela durant l’entrevue avec preuve à l’appui. Dans le cas contraire, si vous n’avez rien à présenter, dites à votre employeur qu’outre rechercher du travail, vous vous êtes pencher sur vos passions (musique, bricolage, dessin…).

Combien de dossier de candidature avez-vous envoyé ?

Ce serait mentir si vous dites que vous n’avez pas envoyé des CV ailleurs. Toutefois, ne dites pas ouvertement non plus que vous avez soumis des centaines de dossier de candidature. Pour cela, vous pouvez dire que vous avez sélectionné avec soin toutes les offres d’emplois que vous avez trouvées et que vous avez postulées sur les offres qui conviennent le mieux à votre profil.

Avez-vous des questions à nous poser?

En aucun cas ne dites jamais non à cette question. Pour mieux l’anticiper bien avant l’entretien, préparez quelques séries de questions instructives relatives au poste ou à l’entreprise.

 Crédits photos :

Pixabay.com