Portage salarial : les avantages du salariat et l’indépendance du freelance

Étudiants, jeunes diplômés, salariés, de nombreuses personnes ambitionnent de prendre la voie de l’entrepreneuriat. Mais bien souvent, choisir de travailler en freelance plutôt que le salariat peut revenir à préférer l’indépendance à la sécurité. Le portage salarial représente alors une alternative séduisante pouvant apporter au porteur de projet, le meilleur des deux mondes. Protection sociale, liberté d’organisation, choix des missions, gain de temps, découvrez les nombreux avantages de ce mode de travail.

En quoi consiste le portage salarial ?

Un consultant « porté » par une société de portage bénéficie de la sécurité du salarié de l’indépendance du freelance. Mais pour bien vivre l’expérience, il est conseillé d’opter pour une société leader du portage comme Ad’Missions. Mais avant d’en arriver là, il est utile de comprendre ce statut.

Selon l’article L 1251-64 du Code du Travail, le portage salarial est « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des personnes clientes, comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage ».

En clair, il s’agit d’un contrat tripartite entre :

  • le porteur du projet : il souhaite intervenir auprès de clients pour leur faire bénéficier de son expérience et/ou de son expertise. En général, les projets concernent des prestations de consultation, d’audit, d’analyse ou de conseil, soit des qualifications propres aux professions intellectuelles ;
  • les clients : ce sont essentiellement des entreprises, mais il peut également s’agir de particuliers, qui sont à la recherche des prestations proposées par le consultant ;
  • l’entreprise de portage salarial : elle s’occupe de la gestion administrative, juridique, sociale et fiscale du dossier.
crédits photo: pixabay.com

Il faut préciser que le consultant porté est lié à la société de portage par un contrat de travail et à l’entreprise cliente, par un contrat de prestation. Il n’y a donc ici, aucun lien de subordination en présence (plus de précisions sur Gataka).

Pourquoi choisir le portage salarial ?

Il existe un grand intérêt à opter pour le statut de travailleur porté. Ce dernier conserve la même liberté qu’un freelance classique en termes de gestion du temps et d’autonomie. Il est donc libre d’organiser son temps et de choisir son lieu de travail.

Le portage salarial lui permet également de bénéficier de plusieurs avantages sociaux qu’un indépendant classique ne peut avoir. Ainsi, ayant un contrat de travail avec l’entreprise de portage, le salarié porté profite donc, tout comme n’importe quel salarié, de la retraite, de l’assurance-maladie, de la mutuelle et du chômage.

En outre, la société de portage gère toutes les démarches administratives et comptables (factures, devis, contrats, relance, etc.). Cela permet au freelance de gagner du temps et de s’occuper exclusivement de ses missions. De plus, les entreprises de portage s’occupent de trouver des missions aux consultants et leur font aussi bénéficier de leur vaste réseau.

En effet, les grandes entreprises de portage salarial offrent des possibilités de rencontres et des outils de communication à leurs consultants afin de leur permettre de tisser des liens et de partager leurs connaissances. Ces entreprises leur prodiguent également des conseils business et peuvent même leur proposer, une formation continue pour accroître leurs compétences.

Par ailleurs, l’entreprise de portage salarial couvre les consultants avec une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. De même, elle garantit contre les impayés et verse impérativement son salaire au freelance, et cela, dès son premier mois d’activité. Ainsi, le travailleur porté n’a pas de soucis de trésorerie à se faire. Pour plus d’informations sur le portage salarial, lisez cette page.