Comment choisir la bonne assurance construction pour son entreprise du BTP ?

Les entreprises du BTP profitent actuellement d’un marché florissant, notamment grâce aux mesures de l’État pour encourager la construction de logements et de bâtiments neufs. Cependant, ce marché croissant ne doit pas faire perdre de vue les risques importants qui pèsent sur les entreprises de construction. Il est donc essentiel de choisir une bonne assurance construction pour son entreprise.

L’assurance décennale obligatoire

Parmi toutes les assurances disponibles pour les entreprises du BTP, il y en a qu’un qui est obligatoire — en dehors des assurances pour vos employés évidemment. Cette assurance est obligatoire depuis 1978 et grâce à la loi Spinetta qui avait pour objectif de renforcer la solidité et la durabilité des constructions en France.

 

Cette assurance obligatoire s’appelle l’assurance décennale. Elle couvre tous les vices de construction pendant les dix années qui suivent la fin du chantier. Ainsi, elle protège ceux qui ont commandé le chantier autant que ceux qui l’ont réalisé. Cependant, elle ne couvre que le gros-œuvre et ne prend pas en charge les vices de fabrication qui ne mettraient pas en péril la solidité ou l’usage global du bâtiment.

L’intérêt d’une assurance multirisques

L’assurance décennale est donc obligatoire et son prix va varier selon la taille du chantier, sa durée, les matériaux utilisés, etc. Vous pouvez demander un devis en ligne sur www.assurance-pour-construction.fr. Cependant, l’entreprise n’est alors pas totalement couverte. Une fenêtre mal posée, un lavabo qui fuit ou une douche qui ne fonctionne pas ne seront pas couverts par cette assurance.

 

Pourtant, ce genre de petits désagréments est le plus fréquent dans les gestions d’une entreprise de construction. Heureusement, il existe d’autres assurances, également disponibles sur le même site. Parmi ces assurances, on retrouve l’assurance multirisques qui vous couvrira pour la quasi-totalité des risques que représente une activité professionnelle dans le monde de la construction. N’hésitez pas à demander un devis, car son prix vaut bien la tranquillité qu’elle offre.

Comment couvrir le client ?

En cas de vices de fabrication, la loi donne raison au client qui réclame des réparations. Pour autant, est-ce une raison suffisante pour ne pas l’encourager à s’assurer ? Effectivement, les assurances de l’entreprise du BTP sont censées prendre en charge les réparations, mais cela peut prendre de très longs mois, car de nombreux intermédiaires sont alors impliqués.

 

Voilà pourquoi de nombreux clients, particuliers ou entreprises souscrivent à une assurance dommages ouvrage. Cette assurance n’est pas obligatoire, mais elle couvre tous les frais de réparation nécessaires et dus à un vice de construction. Ainsi, le client n’a pas à attendre que l’assurance décennale de l’entreprise fonctionne et c’est son assurance dommages ouvrage qui prend en charge les frais et s’inquiète de se faire rembourser par l’assurance de l’entreprise du BTP.